jeudi 8 janvier 2015

Je suis dessinateur de presse

Je suis dessinateur. 
Je suis dessinateur de presse.
Je ne serais pas dessinateur de presse s'il n'y avait pas eu Hara-Kiri, La Gueule Ouverte, Charlie, Cavanna, Gébé, Reiser… Cabu, Wolin, Honoré, Tignous, Charb et les autres, encore vivants j'espère.
Je continuerai à faire le dessinateur de presse.
Je n'ai pas peur.


5 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour cher Philippe,
Je regrette à ce jour de ne pas avoir communiqué mon admiration aux dessinateurs abattus et en particulier à Cabu éternel adolescent qui a amusé mon enfance avec les caricatures de Dorothée et ensuite sur droit de réponse que regardait mon père le samedi soir. j'étais alors sidéré du contraste et saisissais l'étendu de son talent... Malgré ses dessins caustiques et irrévérencieux, une infinie bienveillance se dégagée de lui... C'est pourquoi Philippe je tiens vous dire l'immense admiration que je vous porte, vous êtes un immense artiste. Vos dessins me font planer depuis que j'ai 5 ans en '82, age auquel je me suis plongé par hasard dans "Scènes de la vie de banlieue" que mon grand frère avait laissé traîner dans sa chambre: Quelle claque! j'étais choqué, horrifié, amusé, transporté, glacé, émerveillé! Forcément à cet age on ne comprend pas tout mais je l'ai relu encore et encore et apprécia au fur et à mesure toute la satire et poésie qui se dégagée de cette BD magique, ma vision des choses en fut définitivement bouleversée... Et ensuite de nombreuses de vos illustrations SF qui m'on touché comme aucune autre. J'apprécie énormément votre travail et espère un jour vous rencontrer. Cordialement BM

wens a dit…

Putain ! il va falloir faire gaffe en sortant maintenant, on va se faire embrasser sur la bouche par les lecteurs !
Mon cher Philippe, faire planer les gens pendant 30 ans, tu n'as pas honte ?!
ATTENTION Caza peut être hallucinogène ! Surveillez vos enfants.

Anonyme a dit…


J'avoue, mon com' est très mièvre et très con!

Il est même à brûler au napalm.

Mais en même temps, ça me rassure, je me dis que ça vient d'un pauvre beauf' qui abuse de la kro, un brave de la france profonde poli et pas très cultivé avec son c. a. p. de soudeur comme seul baggage (snif, snif) qui exprime tant bien que mal son admiration envers un artiste qui a marqué son enfance. Par contre, si j'étais un dessinateur/bloggueur/blasé/bouffi d'orgueil, au talent relatif, au coup de crayon fade et quelconque, qui ne marquera certainement pas son époque mise à part les registres des auteurs vaniteux au volume impressionnant d'invendu, j'aurais plutôt honte de mon commentaire en effet.

Anonyme a dit…

just in case

http://emilms.fema.gov/IS907/AS01summary.htm

Philippe Caza a dit…

Ne vous en faites pas, cher Anonyme, j'apprécie votre commentaire ! (Ne faites pas attention à mon ami Wens, il adore mettre les pieds dans la soupe.)