mercredi 11 mars 2009

Ni coca ni cola

LO N° 287 (11/03/09)

« Un jour, j’ai pris conscience que le monde était plein de gens tout nus, mais que ça ne se voyait pas parce que, la plupart du temps, ils étaient habillés. » (Wens)

DIMANCHE
Journée des Droits des Femmes du 8 mars. (Le lendemain était d'ailleurs la Journée des Droits des Femmes du 9 mars, encore le lendemain la Journée des Droits des Femmes du 10 mars… et ainsi de suite tout le reste de l'année.)

PANTALON
Ce n'est que depuis le XXème siècle que les femmes ont le droit de le porter. C'est-à-dire de porter un vêtement fermé.

L'OBSCÉNITÉ DE LA SEMAINE
L'archevêque de Recife (Brésil), Mgr José Cardoso Sobrinho, a excommunié la mère d'une enfant de 9 ans ayant avorté de jumeaux à la suite d'un viol, ainsi que toute l'équipe médicale du docteur Sergio Cabral qui avait pratiqué l'IVG.
J'espère que tous ces excommuniés considèrent cela comme un honneur !
(En fait "d'un viol", le beau-père de l'enfant abusait d'elle depuis qu'elle avait six ans, ainsi que de sa soeur aînée de 14 ans, handicapée de surcroît. À l'heure qu'il est, je ne sache pas qu'il ait été excommunié.)

I WOULD PREFER NOT TO (BARTLEBY suite de la LO 281 : Vu Daniel Pennac, qui m'a donné envie de lire "Bartleby", de Hermann Melville. Bartleby est l'employé de bureau qui, un jour, sans explication, décide d'arrêter. Arrêter quoi ? Arrêter de "jouer le jeu des hommes". Avec cette simple réponse à tout ordre : « Je préférerais pas. »)
J'ai donc lu "Bartleby", la nouvelle de Melville, et j'ai découvert avec plaisir, dans la plus récente édition (GF-Flammarion) que la traductrice avait revu son choix de transcription de la fameuse expression du Bartleby en question : le "Je préférerais pas", quelque peu gourmé, est devenu "J'aimerais mieux pas" qui coule mieux. Plus moderne, en quelque sorte.
"J'aimerais mieux m'abstenir" aurait pu convenir aussi pour garder quelque chose d'ampoulé de la formule origine "I would prefer not to."

La postface de Gilles Deleuze préfère la formule originale mais ça ne change rien à l'essentiel. Dans un cas comme dans l'autre, il en ressort un sens ravageur, éminemment destructeur (des présupposés de l'ordre établi, du consensus social), sabotage mental, défense passive et douce, nihiliste dans le sens qu'elle annihile toute possibilité de réplique : l'antagoniste (ici le patron de Bartleby) en devient quasi fou : toute la logique sur laquelle il a construit sa vie s'écroule face à ce refus sans révolte mais total.
Et, parce que c'est aussi très drôle, on pourrait parler d'humour blank, écrit ainsi, à l'anglaise : non pas white, mais ce blank du vide, de l'absence (au sens où "on a une absence") ou de la balle "à blanc" : une sorte de nullité, de nullification plus destructrice que la protestation ou la violence. « Pourquoi pas RIEN ? »
Moby Dick, la baleine blanche, sera peut-être l'aboutissement littéraire de cette énigme du rien.

(Dans la foulée, je citais un film dont je n'arrivais pas à retrouver la référence : Dans une famille assez farfelue, arrive un contrôleur du fisc qui demande au père pourquoi il n'a pas payé ses impôts depuis 20 ans, lequel père répond tranquillement : « C'est que… je n'y crois pas… » Et bien, c'est "Vous ne l'emporterez pas avec vous", de Franck Capra, bien sûr (1938). Je ne le verrai pas sur TMC mardi 17 parce que TMC je ne sais même pas ce que c'est, par contre je l'ai commandé en DVD. (Vous vous en foutez, hein ?… je sens bien.)

AUTODISSUASION
Quand Mr Lieberman (l'extrême droite israélienne) projette de bombarder atomiquement Gaza, c'est non seulement odieux mais totalement imbécile.
Quand Ahmadinhejad projette la même chose concernant Israël, pareil.
Dans un cas comme dans l'autre "imbécile" signifie "suicidaire".
C'est un peu comme si la France bombardait le Luxembourg ou la Suisse. Adieu Alsace, Lorraine, Savoie, Haute-Savoie………
Quand les Américains ont bombardé atomiquement Hiroshima et Nagasaki, le Japon, c'était loin, des milliers de km d'océan, et les conséquences de pollution radioactive se limitaient à peu près à l'archipel nippon.
Si Israël atomisait Gaza, ce n'est pas le mur d'apartheid qui arrêterait les retombées, et les Israélien regretteraient (et pour longtemps) le joyeux temps des missiles du Hamas.

UTOPINAMBOUR
Etrange, cette propension qu'ont les architectes-urbanistes-utopistes à projeter des villes nouvelles sur des îles alors que la mer monte et va monter. Ou sur des côtes basses, à grand renfort de construction d'îles artificielles à grand renfort de bulldozers et milliers de tonnes de roc et terre… Toutes villes nouvelles dites "écocités", ou "cités vertes", qui plus est. En Azerbaïdjan (gros prolluoducteur de polluotrole), sur la mer Caspienne, Zira ("sorte de Grande-Motte futuriste"). Par la même occasion, j'apprends que le projet Dongtan, en Chine, est au point mort, ce qui ne m'étonne pas : là aussi, une île, là aussi un projet "publicitaire" destiné avant tout à se donner une image de marque écolo…

INTERDICTIONS
La vente des cigarettes-bonbons, la vente des cigarettes aux moins de 18 ans, la vente de l'alcool aux moins de 18 ans, la vente de l'alcool dans les stations-services (seulement la nuit…!?¿), le téléchargement illégal interdit punissable et plutôt deux fois qu'une… il était question d'interdire la pub obésoproductive dans les émissions télé pour enfants et puis, finalement, non.

AUTORISATIONS
Acheter les fruits et légumes avec des tickets restaurant, les jeux de hasard sur Internet, la levée (peut-être) de la surtaxe sur le Roquefort aux USA (Obama au secours de José Bové), la recherche sur les cellules-souches (toujours aux USOBAMA), la Californie qui songe à légaliser la marijuana pour échapper à la faillite (moins de frais de flics et des taxes sur les ventes légales, c'est toujours bon à prendre.)

Tout cela me semble extrêmement efficace.



NI, NI
Ni oui ni non
Ni des lèvres ni des dents
Ni pute ni soumise
Ni coca ni cola
Ni sar ni kozy
Ni dieu ni d'oreilles
Ni col ni cravate
Ni colle ni cotine
Ni chon ni bard
Ni sainte ni touche
Ni trop ni glycérine
Ni d'abeille ni d'ailleurs
Ni passage ni veau
Ni de Chine ni câline ni d'amour

1 commentaire:

Lison a dit…

MDR!!!!
Comme diraient les Djeun's.
Enfin, MDRJ (Morte de rire jaune) parfois quand même.