lundi 17 mars 2014

ETHOLOGIE / ETHIQUE


UN JOUR, au zoo de Twycross, en Angleterre, une femelle bonobo nommée Kuni recueille un étourneau blessé. Elle l'allonge dans sa paume, lui déploie doucement les ailes, essaye de le mettre sur ses pattes. Finalement, du haut d'un arbre, elle le lance en l'air… et il s'envole.
Kuni a porté secours à un animal d'une autre espèce et ce avec des méthodes qu'on peut qualifier d'humaines. Elle a manifesté de l'empathie.
Cas sinon unique du moins rare. Je me rappelle une vidéo de 2009 où l'on voyait un hippopotame sauver un jeune impala de la gueule d'un crocodile en mettant en fuite celui-ci. Il l'aide à remonter sur la rive puis, prenant sa tête dans sa gueule, il tente de le soigner comme il l'aurait fait sans doute pour un petit de sa propre espèce. (Cela dit, quand on voit la vidéo jusqu'au bout, on voit que l'hippo finit par abandonner, les vautours se pointer et le croco revenir récupérer sa proie.)
Une autre vidéo montre des hippos "faisant des câlins" à des jeunes crocodiles. L'interprétation "câlins" est sans doute exagérée mais il semble que les hippos aient une empathie pour toutes sortes de petits. Confions leur nos bébés !
L'empathie a priori concerne surtout les mammifères, et on voit souvent chiens et chats (domestiques) se câliner… mais quand on voit un guépard s'occuper d'un petit singe au lieu de le bouffer ! Et aussi le contraire : le ou la chimpanzé qui joue avec un bébé panthère. Il faut croire que cet instinct de sauvegarde est parfois plus fort que la chaine alimentaire. Si on veut tirer des mots inclus dans "sauvage", on peut trouver "sauve" et "sage".


(Mes deux frangins chevauchant un crocodile. Auvers-sur-Oise 1946)

1 commentaire:

wens a dit…

J'ai moi même été élevé par des hippopotames, (comme Johnny Weissmuller !)

Auvers-sur-Oise et les berges du Gange, c'est un peu pareil finalement.

Tu sais que pour laisser un commentaire, il faut "prouver que vous n'êtes pas un robot" c'est à des petits détails comme ça qu'on se rend compte qu'on est bien arrivé dans le futur.
Je suis un personnage de Philip K. Dick, ce matin !